Archives du journal 2012-2014

Hubert de Jenlis retire sa candidature

Le 11 septembre 2013
À chaud ! commentaires
Par Rémi Sanchez

Au cœur de l'été, le 26 août, l'UDI Brigitte Fouré et l'UMP Alain Gest dévoilaient leur alliance en vue de prendre la mairie d'Amiens. Un coup de pression pour Hubert de Jenlis qui attendait de savoir qui de lui ou de Brigitte Fouré serait désigné par leur parti, l'UDI, pour courir les élections municipales.

Aujourd'hui, alors que la hiérarchie de l'UDI avait de nouveau repoussé le moment de la décision au 24 septembre, Hubert de Jenlis a annoncé officiellement qu'il retirait sa candidature.

Dans un communiqué laconique qu'il a lu cet après-midi devant la presse, le conseiller général du canton d'Amiens sud a expliqué les motifs de son retrait. «Ce qui devait être une démarche d'union pour relancer Amiens se transforme aujourd'hui en guerre d'égos, en guerre de chefs. […] Je ne m'inscrirai pas dans cette division qui compromet l'avenir des Amiénois. Je ne serai pas l'un des artisans de la défaite.»

Hubert de Jenlis y fustige sans les nommer ceux qui ne respectent pas les «règles», notamment les statuts de son propre parti, l'UDI. «Le processus statutaire de désignation de la tête de liste pour les élections municipales a été validé, approuvé et accepté par tous les candidats. Cependant certains, sentant le vent tourner, ont décidé de ne plus le respecter. Je déplore que l'arbitre n'ait pas sorti le carton rouge.» En ligne de mire, Brigitte Fouré qui n'a pas attendu la décision de son parti pour rendre publique une entente avec le candidat UMP, appelant à l'union derrière leur duo.

Hubert de Jenlis, qui a annoncé qu'il ne s'exprimerait pas plus dans les quarante-huit prochaines heures, ne précise pas dans ce communiqué s'il se rangera derrière Brigitte Fouré. «Il est grand temps de s'occuper de notre ville. Je demande donc de toute urgence à ma famille politique de désigner son candidat, candidat pour lequel je voterai», conclut-il.