Archives du journal 2012-2014

Cartographie de la vidéosurveillance municipale à Amiens

Le 05 septembre 2012

La ville d'Amiens ne figure pas parmi les grandes villes françaises les plus «vidéo-surveillées». Avec 48 caméras filmant la voie publique à des fins de «vidéoprotection», notre ville se situe loin, très loin derrière Nice et ses 600 objectifs qui scrutent les mouvements des citoyens.

Dans la capitale picarde, la vidéoprotection (selon le terme consacré par la loi LOPPSI du 15 mars 2011) est un héritage de la précédente municipalité. Un héritage que l'équipe de Gilles Demailly a décidé de conserver, avec certaines réserves. Dès 2008, un moratoire est déposé contre l'installation de nouvelles caméras. Un audit, réalisé par un cabinet indépendant a même été commandé, celui-ci devant évaluer l'efficacité du dispositif amiénois et conseiller la mairie sur son extension ou son redéploiement. 

Les conclusions de cet audit seront communiquées lors du conseil municipal du 20 septembre.

En attendant, visiblement animée par un souci de transparence, la mairie publiait, fin août, cette cartographie des installations de vidéo-protection.

Nous avons parcouru les rues d'Amiens pour retrouver et photographier ces caméras pas toujours faciles à repérer: 

 

C'est à découvrir ICI.